Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 22:56

Jean-Louis Comolli est critique, cinéaste et auteur de plusieurs livres de références : Corps et cadre (2012), Cinéma contre spectacle (2009), Voir et pouvoir (2004), il a été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma.


Comme pour clôturer la période grenobloise, voici les grandes lignes  de ce dont Jean-Louis a parlé aux étudiants, parfois en mettant en relation ses propos avec des extraits de ses films. 


Il a commencé avec : "La difficulté réelle de voir, la relation entre visible et non visible, contre la visibilité générale". 


Puis est venue la question de la maîtrise :  "Filmer, c'est s'exposer dans le jeu d'une certaine non maîtrise. La caméra échappe à ma maîtrise, personne ne maîtrise le fonctionnement intime de la caméra." 


En même temps que celle de la peur (et donc du désir) de filmer l'Autre :"La peur de filmer l'autre : c'est nous qui avons peur, ce n'est pas eux"."Les gens ne sont pas obligés de venir dans mon film, nous travaillons avec le désir de l'autre d'être filmé (le désir de braver la mort)". 


Et des avantages de la faiblesse de la position du cinéaste : "Nous sommes dans la position d'accueillir." "Il y a un enjeu de liberté, une fragilité vitale".


Nous sommes arrivés naturellement sur le sentiment de "première fois". "Une part de ce que l'on fabrique en filmant nous échappe". Comment sortir des figures imposées ? "Les gens réels doivent faire ce que des comédiens n'auraient pas l'idée de faire".  


Aller se perdre dans l'Autre, d'accord, mais Comment garder sa distance critique ?  Comment filmer l'Autre sans réduire son altérité ? La situation artificielle permet de transformer les personnes en personnage : "Demander aux gens réels de faire quelque chose d'extra-ordinaire" ; "Restituer à nos contemporains leur puissance fictionnelle, et chacun d'entre nous est porteur de fictions". 

 

 

Le blog de Jean-Louis Comolli

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Sorrel - dans Master2 Réalisation
commenter cet article

commentaires

Les Expériences Pédagogiques